BZH SANDRA

24 mars 2016

Sacristains meringués

0324 Sacristain meringué couv

Bah... Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, ce soir, mais à 19 heures pétante, me v'là en train de faire de la "pâtisserie"...

Je suis complètement dingue, moi ! Franchement...

Et pourquoi j'ai choisi de faire des sacristains pour le dessert, hein ? Et bien... Mystère ! Je n'en sais fichtre rien. Peut-être une photo, qui a fait tilt, comme ça, en passant sur le Net (c'est souvent le cas chez moi...) ou un mot, lâché aux détours d'une phrase... Impossible de m'en rappeler.

Quoi qu'il en soit, on m'a toujours dit qu'il ne fallait JAMAIS rester sur une envie. Alors, j'ai préparé un "petit" dessert improvisé, illico-presto-rapido !!!

 

Ptit biscuit

 

Sacristain meringué


aux amandes et pépites de chocolat

 

Pour 4 sacristains :

1 pâte feuilletée rectangulaire

1 blanc d’oeuf

60 g de sucre glace

Amandes effilées et pépites de chocolat

********************

Préchauffer le four à 180°C.

Étaler la pâte feuilletée et découper, dans la longueur, 8 bandes de même largeur (environ 3 cm).

Monter le blanc d’oeuf en neige, avec une pincée de sel et quand ils commencent à prendre, ajouter le sucre glace, petit à petit, jusqu'à obtenir une « crème » épaisse.

A l'aide d'une cuillère, étaler la meringue sur la moitié des bandes et les parsemer de pépites de chocolat et d'amandes effilées. Recouvrir avec les bandes restantes.

Vriller chaque bande, sur elle-même, jusqu'à obtenir un tortillon et étaler un peu de meringue restante, sur le dessus. Parsemer d'un peu d'amandes effilées également.

Placer les tortillons sur une toile Silpat ou du papier cuisson et enfourner pour 20 à 25 minutes, toujours à 180°C.

0324 Sacristain meringué 1

0324 Sacristain meringué 2

Sources : Cuisine malin

 

 

AA Imprimante Sacristains meringués

 

 

Et bien... Ca valait le coup de succomber à cette envie !

Mes sacristains n'ont pas survécu au dessert (je pensais, à tort, qu'il en resterait pour le goûter de demain, moi !) et Junior, contrairement à son habitude, s'est extasié, devant la cuisine de môman.

C'est fou ce qu'on peut faire avec une pâte feuilletée et un blanc d'oeuf !

Rien à voir, cependant, avec les sacristains que je dégustais, quand j'étais petite, quand je faisais une halte à la boulangerie, en rentrant du collège. Ceux là étaient à la crème pâtissière et le résultat se rapprochait plus de la pâte à croissant, plutôt que de la pâte feuilletée, dans la version d'aujourd'hui. Ils étaient beaucoup plus moelleux.

Mais... Ceux de ce soir, sont pas mal non plus ! Sucrés, juste comme il le faut, légèrement moelleux dedans et très croustillant dessus. Bref... M'est avis qu'on va m'en réclamer souvent et ça tombe bien, je commence à ne plus savoir quoi faire de mon stock de blancs d'oeuf, au congélateur !!!

AA Signature

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Commentaires

Poster un commentaire